Quand l’innovation se met au service de la protection de l’environnement et notamment de la protection des océans. Et si les surfeurs devenaient le moyen de récolter des données précieuses pour mesurer l’évolution de la pollution des océans ? Le projet vient des Etats Unis et s’appelle SmartFin.

SmartFin : une dérive qui récolte des données sur les océans


La data au coeur du projet. Les scientifiques, les chercheurs, ont besoin de données pour pouvoir analyser, mesurer, rechercher, innover… Pour avoir des données, il faut les récolter. Ça vaut aussi pour la protection de l’environnement, la récolte de data est plus que jamais devenue stratégique.
Et si les surfeurs devenaient de précieuses sources de données ? Observer et mesurer la qualité des eaux en temps réel grâce aux surfeurs. Comment ? Grâce à une dérive connectée.

SmartFin : la dérive connectée

SmartFin est une dérive de surf intelligente. Elle permet aux adeptes des sports de glisse d’aider les scientifiques à récolter des données sur les océans et le changement climatique.

Il existe de nombreux instruments scientifiques qui permettent de collecter des données au large et en haute mer, mais l’environnement littoral, notamment en zone de surf, est un écosystème plus dynamique. Les vagues rendent difficile l’installation de capteurs, de bouées et de flotteurs. En plaçant les capteurs directement sur les planches de surf, la collecte des données est plus simple !

Les SmartFins vont fournir des données précieuses en temps réel comme les changements de températures, la salinité de l’eau ou le pH. Les données anormales seraient donc remontées directement aux scientifiques. Ils auraient aussi des statistiques précises pour mesurer l’évolution de la qualité des eaux dans le temps.

derive surf connectée smartfin

Smartfin est le fruit d’un partenariat entre des organisations à but non lucratif, des ingénieurs et la communauté scientifique. A la tête de l’initiative c’est Dr Andrew Stern de l’association The Lost Bird Project . En 2015, des chercheurs de la « Scripps Institution of Oceanography » , l’une des plus importantes institutions de recherche océanographique au monde, se sont associés pour valider l’application scientifique de Smartfin dans les zones de surf. Surfrider Foundation a rejoint le partenariat en juin 2016 pour apporter un soutien logistique et de proximité à la distribution de dérives à son réseau de surfeurs du monde entier.

derive futures smartfin

La SmartFin a été développé pour être compatible avec les système de dérives Futures.
Les dérives seront distribuées via le réseau de Surfrider Foundation, un lancement pilote à San Diego a été opéré en début 2017.
La recherche et la production d’une SmartFin coûte environ 200$ (environ 170€). Cependant, « l’objectif est de mettre ces dérives à la disposition des chercheurs et des scientifiques du monde entier, à peu de frais ou gratuitement ». Des dons pour aider à déployer le projet SmartFin sont possibles ici.

Et vous, seriez-vous prêts à utiliser des SmartFins ?
Connaissez-vous d’autres projets innovants qui impliquent les surfeurs dans la protection de l’environnement ?

On avait parlé aussi du projet « The Sea Cleaners« , un bateau autonome qui nettoie les océans !