Parce qu’havingfun soutient à fond cette initiative, on est fiers de vous présenter l’association des « Skateurs sans frontières ». On a croisé les histoires de l’association sur internet et on en a profité pour poser quelques questions afin d’en savoir plus…

Skater pour la bonne cause

Skateurs sans frontières est une association de jeunes skateurs créée en 2009 par Dimitri Girbone.

Il nous explique le début de l’association des skateurs sans frontières, qu’il a lancé l’année de ses 18 ans : « L’idée était de traverser la France d’Est en Ouest en skate au profit des enfants hospitalisés. A la base il ne devait s’agir que d’une association éphémère pour ce projet, mais dès le premier jour de skate il est apparu comme une évidence qu’on ne pouvait pas en rester là et qu’il fallait pérenniser ses actions. S’en est ensuite suivi différentes tournées d’hôpitaux, marathons de skate, soirées caritatives etc… ».

Le but est simple : traverser des pays en skateboard au profit des enfants hospitalisés

Skate-frontieres-action

Qui se cache derrière skateurs sans frontières ?

Dimitri : « Skateurs sans Frontières n’est pas une association à membre dans le sens strict du terme, nous n’avons pas d’adhérent. Nous sommes un petit bureau et gérons les projets en interne.

Durant les marathons, l’équipe se compose de 3 à 4 personnes. Il y a le chauffeur de la voiture de sécurité qui est également régisseur, un photographe et un vidéaste chargé de documenter le périple (parfois il s’agit de la même personne), et moi même en skate »

Concrètement comment se passe le déroulé d’une étape ?

Dimitri : « On se lève vers 8h puis on prend le petit-dèj tous ensemble avant d’aller se préparer. Ensuite il faut démonter les tentes et ranger le camp. Pendant que la voiture est en train d’être chargée par le régisseur, je commence mes échauffements afin de ne pas perdre de temps. Quand tout est bon, on lève le camp et la journée de skate démarre vers 9h.

En fonction du pays traversé les déplacements sont effectués différemment. En France par exemple, la voiture de sécurité me suit tout au long de l’étape. Contrairement au Royaume-Uni ou celle-ci me devançait de plusieurs kilomètres. Le midi nous pique-niquons dans un coin tranquille.

Généralement l’arrivée dans la ville étape se fait en milieu de journée. Nous installons le camp pour la nuit puis effectuons les points presse et les mises à jour sur notre site internet et les réseaux sociaux. C’est très important pour nous de publier résumés, photos et vidéos afin de partager notre voyage avec la communauté SSF au quotidien »

Des kilomètres de faits et à venir

Déjà plus de de 4000 kilomètres ont été parcourus sur les routes d’Europe (France, Espagne, Ecosse, Angleterre..) ! Skateurs sans frontières a déjà croisé des centaines d’enfants malades, et la route continue…

Skateurs sans frontières en Ecosse !

Quels sont les futurs projets pour l’association ?

Dimitri : « Prochainement sortira un livre baptisé « Horizons ». Celui-ci va retracer toute l’histoire d’SSF depuis la création de l’association jusqu’à présent. Il sera en téléchargement gratuit sur notre site internet et sera régulièrement mis à jour en fonction des nouveaux projets accomplis.

Il y a également la préparation du prochain marathon de skate BENELUX2016 dont la date provisoire de réalisation est septembre 2016. Le dossier de partenariat est en train d’être bouclé et nous allons pouvoir commencer la recherche de sponsors. Il devrait y avoir beaucoup de nouveautés durant ce marathon, notamment sur la façon de récolter les fonds pour les enfants.

Dans les années à venir, Skateurs sans Frontières a pour objectif d’asseoir son implication dans la vie de l’enfant à l’hôpital par un suivi régulier et une implication dans le quotidien des services pédiatriques (mise en place de spectacles et animations, etc.) ».

skateurs-sans-frontieres-hopital

Soutenir les skateurs sans frontières

 

Un grand merci à Dimitri qui a répondu à nos questions et encore un grand bravo aux SSF qui mettent leur passion pour le skate au service des enfants malades. On compte sur vous pour soutenir cette association qui le mérite, ne serait-ce qu’un petit like sur leur page 😉

#havingfun #skateurssansfrontieres