Découvrez « La voie du Pôle », une aventure exceptionnelle que Sébastien Roubinet, Eric André et Vincent Colliard s’apprêtent à vivre. Ils se préparent à réaliser la traversée intégrale de l’océan Arctique à la voile. Un défi de taille qui a nécessité 10 années de préparation, déjà 2 tests ont déjà été effectués en 2011 et 2013. Un projet ambitieux à découvrir sur having fun.

La voie du Pôle : expédition en Arctique


Le projet : contexte et objectifs

Le réchauffement climatique est plus que jamais d’actualité. Il se ressent et s’observe. Un des exemples les plus parlant et choquant est sans doute la banquise. La banquise arctique fond à vue d’œil depuis trente ans, « sa surface en fin d’été a diminué de 40% et son épaisseur moyenne de 50% ». Elle pourrait même disparaître à l’horizon 2030. La situation est donc alarmante.

Malheureusement, même avec des observations satellitaires avancées, « les modèles de prévisions climatiques actuels sont incapables d’expliquer cette accélération des processus ». Le mieux ? C’est de faire des mesures sur le terrain directement. Constater en direct les « dégâts » pour faire avancer les choses.

Bien sur des expéditions sont déjà organisées mais l’avantage du bateau des 3 explorateurs, c’est sa taille et son poids (5m, 400kg). Bien plus léger et plus petit que les bateaux utilisés habituellement. Avec ses maigres proportions et l’absence de propulsion mécanique, il  effleure l’Océan Arctique, sans perturber le milieu traversé. Engin hybride capable d’évoluer sur l’eau et sur la banquise, c’est donc une plateforme d’observation unique  pouvant fournir des données de premier choix.expedition arctique

Les objectifs d’un tel projet

  • Surveillance des glaces

Les relevés scientifiques de l’expédition La voie du Pôle permettront à la communauté scientifique d’avoir accès à un ensemble d’échantillons et de mesures uniques.

  • Constat de l’impact humain

Retracer l’impact humain sur l’environnement arctique grâce à l’analyse de la matière organique, des métaux et autres polluants présents.

  • Etude comportementale

Une autre partie de la recherche concerne la physiologie et la psychologie. Les études comportementales en milieu polaire comme les réactions liées au stress et à la fatigue, ou encore le sommeil, constituent un intérêt majeur pour de nombreux chercheurs.

  • Un défi technologique

Cette expédition est aussi un sacré défi technologique ! En effet, il a fallu réussir à concevoir techniquement « un engin prototype » capable de surmonter les conditions délicates et les problématiques d’une telle traversée.

L’équipage

Pour un tel projet et une telle aventure, il faut un bel équipage. Sébastien Roubinet, Eric André et Vincent Colliard sont trois passionnés des glaces, de la mer et de la nature. Des hommes d’expériences et de défis, complémentaires et déterminés.

equipe la voie du pole

La traversée

3 hommes et une traversée difficile. Rappelons que c’est le dernier océan à ne jamais avoir été traversé à la voile. Qu’ils n’auront pour seule assistance que le vent… Un pari technologique osé, un défi sportif et humain exceptionnel.

Souhaitons leur bonne chance pour cette traversée de 3000 kilomètres sur « la voie du Pôle ».

expedition en voile en arctique

La voie du Pôle en vidéo

Découvrez le projets et les 3 aventuriers dans cette vidéo de présentation :

A l’issue de l’expédition, un film sera réalisé par Arnaud Mansat et il sera possible de rencontrer l’équipage et découvrir le bateau à l’occasion de conférences, salons et festivals.

En attendant, vous pouvez soutenir le projet ici !

 

Quand on parle d’eaux froides on peut aussi parler de Léa Brassy, la surfeuse / aventurière elle aussi sans cesse en quête de nouveaux défis ! Elle est d’ailleurs souvent accompagnée de Vincent Colliard (qui fait partie de l’équipage de « la voie du Pôle »), qui est son compagnon et photographe 😉