Coup de cœur pour l’association Atelier SerreJoint ! Spécialisé dans l’impression artisanale, le concept original et peu commun de l’atelier méritait bien un article sur having fun. On a posé quelques questions à l’une des créatrices de l’association, Emeline Vivier.

L’Atelier SerreJoint c’est qui, c’est quoi, c’est où ?

Pour commencer, l’Atelier SerreJoint c’est une association loi 1901 basée à La Rochelle qui a pour but de valoriser et faire connaître les techniques d’impression artisanale.

Emeline : « C’est un projet que j’avais en tête depuis quelque temps déjà et dont j’avais parlé à mon entourage et des amis graphistes. Ils ont tout de suite été enthousiastes à l’idée d’un atelier permettant de sortir de derrière nos écrans !
L’association a donc été fondée en septembre 2015 avec Martin Masmontet et Emilie Biliac, tous deux graphistes, mon conjoint Olivier Guillet, producteur de sel et une autre amie multi-casquettes, Sarah Clisson-Joubert ! »

L’Association encourage la pratique des techniques d’impression artisanale et notamment de la sérigraphie à travers la réalisation de reproductions d’Art et la mise en place d’animations socioculturelles et artistiques.

« L’Atelier développe et publie ses propres projets, mais s’associe aussi à d’autres structures ou personnes. Notamment pour enrichir ses connaissances et découvrir de nouveaux horizons. Il se veut pluridisciplinaire, contemporain, culturel, social, éducatif, éthique et ouvert aux échanges et aux nouvelles collaborations. »

Atelier Serre Joint

Vous pouvez nous en dire plus sur « l’impression artisanale » ?

« L’impression artisanale, c’est celle qui n’est pas industrialisée, qui requiert un savoir-faire, de la pratique, de la patience…

Elle permet de reproduire une création en plusieurs exemplaires à partir d’une matrice, cependant contrairement à l’impression offset ou numérique, l’impression artisanale ne s’inscrit pas dans une logique de productivité. Il faut savoir prendre son temps et accepter qu’il y ait des loupés. »

L’impression artisanale c’est le goût du travail manuel mais aussi la passion pour les beaux papiers et les belles impressions.

« Ce que j’appelle ‘impression artisanale’ regroupe les différentes techniques de gravures (à plat, en relief, en creux…) : la sérigraphie, la taille-douce, l’eau-forte, la manière noire, la lithographie, la linogravure, l’impression typographique, etc. Les outils ne sont pas les mêmes et offrent des rendus très variés mais tous ces procédés visent à produire une œuvre finale qui est le fruit du travail de l’artiste. »

Pourquoi avoir choisit l’impression artisanale ?

« Je pratique essentiellement la sérigraphie car elle permet d’imprimer sur de nombreux supports (papier, textile, carton, bois…) qui induisent à chaque fois de nouvelles contraintes et qui m’amènent à repenser et m’adapter sans cesse. Rien n’est jamais figé en sérigraphie, l’expérimentation est permanente, plus on avance dans la pratique, plus le champ des possibles s’élargit.
Je fais moi-même mes couleurs et choisis mes supports selon les projets et le rendu souhaité. Faire de la sérigraphie c’est une suite logique à mon travail de création : je pense, je créer, j’imprime, la boucle est bouclée ! »impression-artisanale-atelier-serrejoint

Quelques projets à venir à nous faire partager ?

« La prochaine étape sera de trouver un local pour l’association. Cela permettra d’y accueillir du public et de mettre en place des ateliers plus complets avec tout l’équipement que cela nécessite.

J’ai grandi à La Rochelle, c’est une ville magnifique à laquelle je suis attachée mais qui manque à mon goût de lieux alternatifs, d’espaces de bouillonnement culturel. Je vais donc continuer à m’investir pour l’Atelier SerreJoint afin qu’il puisse devenir un lieu d’exploration artistique ouvert au public.
Pour finir, d’un point de vue plus personnel, je ne sais jamais vraiment quel nouveau projet m’animera demain car il y en a 10 par jour ! En ce moment j’ai des envies de dessins naturalistes. Quand le printemps reviendra, il se pourrait bien que je sorte avec un carnet et un crayon dessiner des algues ou des cristaux de sels... »

Les calendriers des marées 2017

Un des projet phare de l’Atelier SerreJoint est le calendrier des marées. Le calendrier des marées 2017 sera la quatrième édition proposée par l’association !
C’est un calendrier des marées au design unique, il a été imaginé à La Rochelle.


A la base, Emeline Vivier a conçu ce calendrier pour une utilisation personnelle. En effet, Olivier son conjoint a repris un marais salant sur l’île de Ré en 2013. C’est un métier qui dépend grandement des marées et qui ne permet pas d’avoir d’horaires fixes. La vie de la famille se faisait donc au gré des heures de haute et basse mer ! Pour une meilleure organisation, un calendrier des marées s’imposait… Il fallait un calendrier qui mettait en avant les horaires, les hauteurs d’eau et les coefficients des marées de manière simple et efficace. Attention, en plus de ça cet objet ne devait pas faire tâche dans la maison et même être un objet déco. C’est ainsi que Le Calendrier des marées a vu le jour !

Pour finir, de manière plus générale, ce calendrier a été créé pour dépoussiérer l’image des calendriers des marées. Cela se fait principalement par son design, ses couleurs, et la façon dont il est fabriqué.

Une nouveauté cette année, quelques collaborations  ! Le principe est simple, le design reste le même mais chacun choisit son port, son papier et ses couleurs. C’est ainsi qu’ont été édités des calendriers du Cap Ferret avec Surf Nights, de Vieux-Boucau avec Salty Journal et de Quiberon avec West is the Best.

Il est bien sur imprimé de manière artisanale par l’Atelier Serre Joint.
Les calendriers sont édités en petites séries limitées et numérotées.

Vous pouvez voir le making of de sa fabrication sur la vidéo ci-dessous.

atelier-serre-joint-calendriers-des-marees

calendriers-des-marees-2017-serre-joint

atelier-serre-joint-calendriers-des-marees-2017

calendriers-des-marees-2017

atelier-serre-joint-calendriers-des-marees-bleu

Atelier SerreJoint

La boutique en ligne de l’atelier Serre Joint : http://atelierserrejoint.bigcartel.com/

Emeline prévient que : « Tous les calendriers des marées sont imprimés artisanalement.  Nous ne faisons pas de réimpression, lorsqu’il n’y en a plus, il faut attendre l’année suivante !« .

Les recettes des calendriers des marées sont reversées à l’association Atelier SerreJoint afin qu’il puisse s’équiper pour faire découvrir au plus grand nombre l’impression artisanale.

 

Les liens utiles pour ne rien rater 😉

Le site internet d’Emeline :
http://www.emelinevivier.com/

Les calendriers des marées sont en vente sur le site de l’Atelier SerreJoint :
http://www.atelierserrejoint.com/
http://atelierserrejoint.bigcartel.com/

Les pages Facebook à suivre :
https://www.facebook.com/calendrierdesmarees/
https://www.facebook.com/atelierserrejoint/

 

Merci à l’Atelier SerreJoint et notamment à Emeline pour cet interview.

Having fun !