On passe en moyenne de 2 à 5h par jour devant nos smartphones, ajoutons à cela l’ordinateur, la tablette, la télé… Ça fait beaucoup. Beaucoup trop !  Envie de ralentir ? Voici 10 activités pour se déconnecter des écrans à faire près de chez toi. Des idées simples, des idées pas chères ou gratuites… Plus d’excuses pour ne pas aller s’aérer, prendre l’air et s’accorder des moments de déconnexion.

Comment se déconnecter des écrans ?

10 activités pour se déconnecter des écrans et se reconnecter à la nature :

  1. Pique niquer
  2. Regarder les étoiles
  3. Faire un feu de camp
  4. Faire un bivouac
  5. Construire une cabane
  6. Faire de la cueillette
  7. Apprendre à contempler
  8. Lire en pleine nature
  9. Ecrire en pleine nature
  10. Faire de la photo
  11. Chercher des animaux (bonus)

1. Pique niquer

Le classique, le fameux, l’incontournable… le pique nique ! Oui on ne réinvente rien mais ne boudons pas le plaisir d’un bon vieux pique nique. Une grande nappe à étendre au sol (à carreaux rouge bien sur 😎) et le festin peut commencer. 
Faire un pique nique, en couple, en famille ou entre amis est un bon moyen de se déconnecter et partager un moment convivial.

Astuces

  • Pour couper vraiment, choisis un spot en pleine nature, loin du bruit, loin de la route.
  •  Evite les plastiques à usage unique (verres, couverts, emballages…), amène tes couverts et assiettes de la maison !
  •  N’oublie pas le décapsuleur et le tire bouchon (oups, on dit ça, on dit rien… 😇)
se deconnecter des ecrans

2. Regarder les étoiles

La nuit tombe. C’est l’heure de lever les yeux vers le ciel et d’admirer les premières étoiles ! Les étoiles : le spectacle de plein air gratuit et féerique qu’on ignore presque tous. Disons qu’on ne lui fait pas vraiment honneur. Cela mériterait qu’on s’y attarde un peu plus. Une nuit étoilée vaut toutes les télés du monde. 
Il y a plein de choses à voir dans le ciel noir. Les étoiles, les constellations, la Voie lactée, les planètes, les satellites, et les fameuses étoiles filantes bien sur !
Bref, très simple comme conseil mais pensons-y. Prenons le temps de se déconnecter pour regarder le ciel.

Astuces

  • Utilise l’application « carte du ciel » (disponible gratuitement sur IOS et Android), cela permet de voir le ciel en réalité augmentée et de voir apparaître le nom des étoiles, des constellations et des planètes, avec un tas d’infos dispos !
  • T’as pris goût à regarder les étoiles ? Equipe toi du kit Idéal pour s’initier à l’astronomie avec un guide d’observation du ciel et d’une paire de jumelle adaptée !
digital detox se deconnecter des ecrans en regardant les etoiles

3. Faire un feu de camp

Laisse s’exprimer le maître du feu qui est en toi. Construis un foyer avec un cercle de pierres, ramasse quelques bouts de bois, arme toi d’un briquet ou d’allumettes (ou de 2 cailloux pour les plus patients), et ouvre le bal. 
Le feu de camp a un effet magique. Fédérateur, convivial, chaleureux, presque féérique.
Déconnectez-vous au rythme des flammes, l’effet est immédiat !

Astuces

  • Le feu de camp est idéal pour partager un repas : des grillades, des patates au feu, un camembert au feu et bien sur des chamallows grillés pour finir en beauté !
  • Privilégie les bois morts trouvés au sol et ne coupe pas les branches des arbres. Il y en a plein qui traînent par terre et qui seront parfaits pour un bon feu !
  • Pour ne pas laisser de traces, replace les pierres du foyer ou tu les as trouvé. Assure toi que les cendres sont bien éteintes et laisse l’endroit le plus propre possible après ton passage.
faire un feu de camp pour se deconnecter

4. Faire un bivouac

Next level. Après le feu de camp, pourquoi ne pas prolonger l’aventure et faire une nuit en pleine nature. En tente ou à la belle étoile, pourquoi ne pas se tenter un petit bivouac près de chez soi ? Comme activité pour se déconnecter des écrans il n’y a pas mieux ! Enfin, pour se déconnecter mais surtout… se reconnecter.
Le bivouac en pleine nature permet de couper du quotidien, de changer d’environnement et de respirer, de profiter. 
L’essayer c’est l’adopter, on t’aura prévenu 😉

Astuces

  • Si tu n’as pas de matériel de bivouac :
    • Fais te le prêter par un proche
    • Loue-le (Décathlon par exemple a un service de location)
    • Regarde d’occasion, il y a plein de matos à pas cher !
  • Commence par des bivouacs assez simples et si t’y prends goût part sur plusieurs jours pour faire durer l’aventure !
se deconnecter des ecrans bivoouac digital detox

5. Construire une cabane

Comment se déconnecter des écrans ? En faisant une cabane. Oui ça peut paraître un peu insolite mais une cabane en bois au milieu de nulle part n’est-ce pas le meilleur symbole de la déconnexion ? Elles sont un appel à la simplicité. Les cabanes font rêver petits et grands. Pourquoi les limiter à un rêve d’enfant ? Et si la meilleure activité pour se déconnecter des écrans n’était-elle pas de construire la cabane. Quel autre lieu invite aussi naturellement à préférer la nature aux écrans ?
Moralité : déconnectons-nous, construisons des cabanes.

Astuces

  • Pour te donner encore un peu plus envie, on te conseille la vidéo de Xavier de la chaîne the Other Life
  • 50 plans détaillés pour construire sa cabane, ça se refuse pas non ? Si tu as envie de faire une cabane au top du top ou simplement trouver de l’inspiration, ce livre peut te plaire !
se deconnecter des ecrans construire une cabane

6. Faire de la cueillette

La nature regorge de denrées ignorées. On piétine souvent, sans le savoir, des aliments que l’on pourrait manger. Des herbes, des fleurs, des fruits… 
Et si on apprenait la cueillette pour se déconnecter ?
Plusieurs façons de faire de la cueillette :
Aller chez un producteur du coin. Nombreux sont ceux qui permettent de cueillir directement les fruits, légumes, fleurs et aromatiques de saison directement dans les champs (kiwis, pommes, raisin, tulipes, salade, tomates, persil…). Les variétés à cueillir dépendront des producteurs du coin et de ta région. Mais il y a surement la possibilité de le faire pas loin de chez toi.

Il y a aussi la cueillette sauvage à faire près de chez toi, la plus connue : la chasse aux champignons (cèpes, girolles…), mais aussi ramasser des fleurs, des myrtilles, des mures…
La cueillette pour se reconnecter au vivant et à la nature est une belle activité pour une digital detox réussie !

Astuces

  • Il y a plein de livres à se procurer pour réaliser de la cueillette sauvage, en voici quelques exemples ! Pour faire de la cueillette sauvage près de chez toi, on te conseille un livre dédié aux plantes et comestibles sauvages de ta région (il y a de fortes chances qu’il y en ait un pour la tienne !).
activites digital detox

7. Apprendre à contempler

Contempler. S’émerveiller de ce qui d’apparence peut sembler banal. Déchiffrer l’infiniment petit, s’extasier devant l’infiniment grand. Avoir la soif du détail. La curiosité de savoir. La curiosité de se questionner. Apprendre à contempler c’est apprendre à se reconnecter au vivant. C’est un appel à ralentir, à prendre le temps. S’accorder la possibilité de s’arrêter et de ne “rien faire” si ce n’est de contempler… et c’est déjà beaucoup.
La contemplation est l’activité la plus naturelle pour se déconnecter des écrans. C’est addictif, comme les écrans… mais en mieux 😎

Astuces

  • On vous conseille de lire “le plâtrier siffleur” de Christian Bobin, un mini livre d’une dizaine de pages qui fait l’éloge de la simplicité, de la poésie et de la contemplation.

On ne peut résister à l’envie de vous en partager un extrait (voir ci-dessous)

Je crois qu’habiter poétiquement le monde, c’est l’habiter aussi et d’abord en contemplatif. Contempler est une manière de prendre soin. C’est casser tout ce qui en nous ressemble à une avidité, mais aussi à une attente ou un projet. Regarder et s’émouvoir de l’absence de différence entre ce qui est en face et nous. J’ai là sous les yeux, dans cette forêt, quelque chose qui est beaucoup plus riche que tout ce qu’un musée ne pourra jamais s’offrir. Dans l’ordre, un peu de mousse, un peu plus loin des ronces, une fougère que le soleil traverse comme un vitrail. Cette fougère est sainte par sa mortalité, par sa fragilité, par le fait qu’elle va connaître le dépérissement. Que faire de mieux que de saluer ceux qui sont dans le passage avec nous ? Ce serait beau de bâtir toute une conversation autour de cette fougère… Le monde est rempli de visons qui attendent des yeux. Les présences sont là, mais ce qui manque ce sont nos yeux. Qui la voit cette petite fougère prise dans une branche épineuse ? Le vent la connaît, le vent lui parle.
La contemplation est ce qui menace le plus, et de manière très drôle, la technique hyperpuissante. Et pour une raison très simple, c’est que les techniques nous facilitent la vie apparemment. Mais c’est un dogme d’aujourd’hui qu’on ait la vie facilitée. Qui a dit que la vie devait être facile et pratique ?
Est-ce qu’aimer c’est pratique ? Est-ce que souffrir, est-ce qu’espérer c’est pratique ? La technique nous éloigne de ces choses-là, et fait grandir une lèpre d’irréel qui envahit silencieusement le monde.
La contemplation, ce qu’on appelle la poésie, c’est le contraire précisément.

8. Lire en pleine nature

Troquer un livre contre un smartphone. Sacré deal pour se déconnecter des écrans. La lecture est un bon moyen de se déconnecter, encore plus quand elle est pratiquée en pleine nature. On a pas mal expérimenté ça ces derniers temps donc on voulait te le partager.
Le réflexe de lire pour se déconnecter est déjà très bien, mais le faire en pleine nature (ou dans un lieu extérieur même près de chez toi : un parc, un banc avec une jolie vue, une forêt, sur la plage…)  accentue la déconnexion que la lecture permet.

Astuces

Pour lire quand on aime pas la lecture

Même si tu ne lis pas pour le moment et que tu cherches comment te déconnecter des écrans, la lecture peut être un bon moyen de le faire. Prendre goût à la lecture peut arriver en se forçant un peu au début… et après cela devient un plaisir. Ca part d’un déclic, souvent lié à un livre qui a plu. Cherche donc un livre qui te plaira presque à coup sur (le livre de ton film préféré, le livre d’une personne qui t’inspire, un livre sur un thème qui te passionne, où tout simplement un livre qu’on te recommande…)

Pour lire en pleine nature, privilégie quand même les lieux calmes pour rester concentré un max et profiter pleinement du moment !

faire une digital detox

9. Ecrire en pleine nature

Lié au paragraphe précédent, écrire en pleine nature est aussi une belle astuce pour se déconnecter des écrans. L’écriture est devenue un peu oubliée. Pourtant c’est bien dommage… elle est un super moyen de se changer les idées, de vivre un moment simple, créatif, inspirant. L’écriture est une invitation à lâcher prise. Elle fait du bien.
Pas obligé d’écrire un roman, cela peut juste être des observations, des bilans, des TO DO, des faits (en mode journal intime… comme celui qu’on avait tous à 8/10 ans 😜)… mais aussi un carnet de poésie, de dessin, de citations…

Astuces

Pour écrire en pleine nature arme toi d’un beau carnet que tu emporteras partout et qui ne te quittera plus !
Allez, on t’aide… On est tombé amoureux des carnets de La compagnie du Kraft. Des carnets de notes et de voyage robustes à emmener partout, tout le temps. Des beaux objets qui invitent à se déconnecter et profiter du moment pour créer.

ecrire en pleine nature pour se deconnecter des ecrans

10. Faire de la photo

Bon, même s’il y a un écran (quoi que pas forcément !), la photo est un bon moyen de se déconnecter. Quand on parle de faire de la photo, on ne parle évidemment pas de la photos capturées au smartphone mais avec un vrai appareil photo, numérique ou argentique (ce deuxième déconnecte d’ailleurs encore plus).
Faire de la photo c’est observé des scènes, des paysages, des instants, des émotions, des couleurs, des détails. C’est apprendre à se concentrer, à analyser, à dénicher, à détourner, à jouer. A vire l’instant.
Il est pour beaucoup un moyen de se déconnecter et de vivre l’instant. Et on approuve !

Astuces

Pour se déconnecter en faisant de la photo, il faut prendre le temps. Prendre le temps d’observer. Prendre le temps d’imaginer la photo que l’on veut. Prendre le temps de trouver le bon angle. Prendre le temps de faire les bons réglages… C’est ce qui garantira le moment de déconnexion que nous cherchons !

digital detox faire de la photo

11. Chercher des animaux (bonus, 10+1)

C’est cadeau, on met une onzième activité pour se déconnecter parce qu’on parie que dans les 20 kilomètres autour de chez toi il y a plein d’animaux. Les as-tu déjà observé ? Oiseaux (pigeons, moineaux, tourterelles, grues, mésanges, rouge-gorges, canards…), insectes, vaches, chevaux, ânes… mais aussi plus sauvages : chevreuils, renards…
Il y a de quoi faire et il y a surement beaucoup d’animaux à observer près de chez toi, même dans les villes ou aux alentours. Voici donc une nouvelle idée pour lâcher les écrans. Prêt(e)s à te déconnecter et partir à la recherche d’animaux et les observer ?

Astuces

Pour observer les animaux sauvages, comme les chevreuils ou oiseaux, privilégie les débuts ou fin de journée. Soit au lever de soleil, soit au coucher. C’est là que tu auras le plus de chance d’en apercevoir.

Autre astuce, il y a beaucoup de reserves naturelles en France, aux 4 coins du territoire. Voici par exemple quelques adresses pour observer les oiseaux 😉

digital detox comment faire

Voilà donc 10 activités pour se déconnecter des écrans et faire une digital detox facilement et presque quotidiennement… Des habitudes et des réflexes simples qui permettent de réduire son utilisation des smartphones et autres objets connectés.

En parlant des écrans, on s’étaient posé une question… Sommes-nous devenus trop (dé)connectés ? Connectés aux écrans, déconnectés du vivant… Un bon moyen de prolonger ta lecture 😉