Toi aussi tu croises pas mal de marques eco responsables ? Mais parmi elles, combien le sont-elles vraiment ? Beaucoup jouent sur les mots et misent sur une communication soignée avec un côté green mais il suffit de creuser un peu pour se rendre compte du fossé qu’il y a entre le discours et la réalité. Bienvenue dans le monde du “greenwashing” ! C’est ce que dénoncent WeDressFair (site spécialisé dans la mode responsable) et 46 acteurs engagés pour une mode plus éthique et respectueuse de l’environnement.

Une campagne contre le greenwashing

"IL Y A CEUX QUI PARLENT. ET IL Y A CEUX QUI FONT."

L’objectif de la campagne #duvraipasdesmots n’est pas de “casser de la marque”, mais plutôt de porter l’attention sur les solutions, en mettant en avant les 46 co-signataires “qui font” (liste exhaustive à la fin de l’article). Cette campagne est aussi l’occasion de sensibiliser au greenwashing et de faire une piqure de rappel aux consommateurs et de leur apprendre à repérer les faux discours (voir l’infographie de la fin).

Des affiches pour sensibiliser

Le premier acte de cette campagne #duvraipasdesmots s’est fait par des affiches (avec le hashtag #duvraipasduvert). Le principe était simple : dénoncer le greenwashing* des marques ! En cette période de remise en question sociale et environnementale, nombreuses sont les enseignes qui essaient de verdir leur image… mais que leur image. Et il est bien là le problème.

Une entreprise dite “engagée” et “responsable” doit allier la parole aux actes et entreprendre des actions concrètes en faveur des Hommes et de l’environnement.

Des cas bien trop courants montrés du doigts ici :

  • Un don à une association environnementale (mais l’utilisation de pesticides et de matières issues du pétrole pour produire)
  • Un semblant d’entreprise eco responsable avec un slogan et un design un peu “écolo” (mais un produit fabriqué dans des conditions humaines déplorables par une main d’oeuvre sous payée ou utilisant des produits toxiques lors de sa fabrication)
  • Les prix cassés pour vendre plus et  pousser à la surconsommation.
  • Les discours “imaginé en France”, “designé en France avec amour”, mais fabriqué  à l’autre bout de la planète en ignorant tout impact social et environnemental (on avait d’ailleurs dénoncé ce problème dans notre article “c’est beau mais c’est faux“, qu’on t’invite à lire !).
campagne green washing - blog mode ethique
campagne greenwashing - blog mode responsable

Tous les visuels sont disponibles sur ce lien, à partager au maximum 😉

*greenwashing : Le greenwashing, (aussi nommé écoblanchiment ou verdissage en français), est un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image de responsabilité écologique trompeuse. La plupart du temps, les dépenses consenties concernent davantage la publicité que de réelles actions en faveur de l’environnement et du développement durable (définition issue de Wikipédia).

Une vidéo parodique pour illustrer

Deuxième acte de cette campagne anti greenwashing avec une vidéo parodique qui montre la conception d’un spot publicitaire d’une marque de mode hypothétique. “Insaisissable Paris”, qui met en avant sa nouvelle collection “éco-responsable”… Mais dont les promesses dépassent amplement les engagements réels.

La vidéo est disponible sur ce lien, à partager au maximum 😉

Des témoignages pour montrer que le greenwashing ça marche et c'est réel

WeDressFair avait donné la parole à sa communauté afin de recueillir des témoignages de mauvaises expériences vécues par des consommateurs. Une quarantaine de témoignages illustrent la puissance du greenwashing. C’est une pratique bien présente, malheureusement vouée à se développer de plus en plus. Nous sommes nombreux à vouloir consommer mieux, certaines enseignes l’ont bien compris. Parmi elles, certaines vont essayer de produire mieux. D’autre vont essayer de vendre mieux… en changeant leur discours mais ni leur produit, ni leur production.

temoignages greenwashing

Tous les témoignages disponibles sur ce lien, à partager au maximum 😉

Une infographie pour ne pas se faire avoir !

Le greenwashing est une pratique bien rodée, tellement que parfois cela en devient difficile de savoir le vrai du faux. Il y a des possibilités pour repérer une marque réellement engagées d’une marque qui n’a d’écologique que son discours. Voici quelques astuces dans l’infographie proposée dans le cadre de la campagne #duvraipasdesmots.

guide-antigreenwashing-Infographie-mode-responsable

L’infographie est disponible en HD sur ce lien, à partager au maximum 😉

Liste des 46 co-signataires : WeDressFair, Collectif Éthique sur l’étiquette, Fashion Revolution France, SloWeAre, Hopaal, Thinking Mu, Nouveau Modèle, The Goodgoods, Loom, Routine, Lamazuna, Noyoco, The Clothette, Bleu Tango, Olly, The greener good, Maison Izard, Avani, Maline, Saola, Kufu, Gayaskin, Maison Alfa, Atelier Unes, Bask in the Sun, Les Hirondelles, Clear Fashion, IGWE, Au Juste, OTH, Bhallot, Shak and Kai, Subtle, Caruus, Nosc, Eloge de la Curiosité, La Révolution des Tortues, La Ptite Noisette, Iznowgood, La Gonette, I boycott, Tissu Solidaire, Loca Loca, Ethic2hand, Videalist, Chou au carré, Les Récupérables

Une campagne maline et efficace qui pointe du doigt un vrai problème.
Nous même en tant que “média” souhaitant mettre en avant des projets engagés respectueux des Hommes et de l’environnement, il est parfois compliqué de dénicher les projets aux démarches sincères et réelles. Nous continuerons en tout cas à faire notre maximum pour vous aider à consommer… moins mais mieux.