Et si on parlait “slow fashion” ? Tu as peut être déjà entendu ce terme mais qu’est-ce qui se cache derrière ? Qu’est-ce que cela signifie ? Fast fashion VS slow fashion. On t’explique tout !

Qu’est-ce que la slow fashion ?

La slow fashion est une expression anglo-saxonne qui désigne des collections de vêtements conçues pour allier mode, qualité et durabilité.
Plus globalement, c’est une mode qui prône une consommation plus responsable, plus éthique et plus saine.

La slow fashion à l’inverse de la fast fashion

À l’opposé de la slow fashion, il y a la fast fashion. C’est le créneau des grandes enseignes de mode (entre autres : H&M, Zara, Uniqlo, Primark…) qui vendent à des prix cassés et sortent des nouvelles collections tous les mois (minimum). C’est la course à la nouveauté en rayon pour pousser le consommateur à acheter toujours plus

La fast fashion c’est de vendre le plus possible et le plus souvent possible. Au détriment de la qualité du produit, de sa durabilité, de son impact environnemental et de son éthique (conditions de travail, respect et rémunération des salariés…). 

Pourquoi passer à la slow fashion ?

pour la planète !

C’est l’argument n°1, c’est le plus important. Une des raisons principales de privilégier la slow fashion c’est l’urgence climatique. L’industrie de la mode a un impact considérable sur l’environnement, elle est notamment responsable de 2% des émissions globales de gaz à effet de serre (c’est plus que les vols internationaux et le trafic maritime réunis).

Autre donnée inquiétante : l’industrie de la mode utilise 4 % de l’eau potable disponible dans le monde…
Détruire la planète, un effet de mode ?

pour économiser de l’argent

« Acheter des vêtements de qualité c’est plus cher ! »  « La slow fashion c’est pour les bobos ! »

En privilégiant la slow fashion à moyen et long terme, tu économises de l’argent. 
La slow fashion c’est choisir des produits de meilleure qualité, pour les garder plus longtemps. Tu achètes tes vêtements plus chers mais tu en achètes moins et moins souvent !

Au lieu de payer un t-shirt 5€, il te coutera 30€ mais au lieu de durer 2 mois (on est gentil) il te durera 2 ans ! C’est donc 2 fois plus rentable de privilégier la qualité*

*exemple en chiffres : 

  • Un t-shirt à 5€ tous les 2 mois = 30€ / an, coût pour 2 ans = 60€
  • Un t-shirt à 30€ tous les 2 ans = 15€ / an, coût pour 2 ans = 30€

car on s’en fout de la mode !

La fast fashion a uniformisé la mode. Tout le monde a les mêmes vêtements, les mêmes couleurs, les mêmes motifs parce que c’est LA tendance du moment et qu’on retrouve les mêmes produits « incontournables » chez toutes les enseignes de fast fashion… 

Préférez la slow fashion et tournez vous vers des marques plus originales, plus authentiques, moins « tendances ». Il n’y a jamais eu autant de choix et d’alternatives pour consommer mieux, tu as forcément une petit marque locale près de chez toi. De quoi trouver des petites pépites que tu seras le/la seul(e) à porter !

la slow fashion pour être plus heureux

La slow fashion rend heureux. Oui, ça se rapproche un peu du minimalisme, le « consommer moins pour être plus heureux ».
En privilégiant la slow fashion, tu seras moins dans l’envie d’acheter tout le temps des choses que tu mettras 2 ou 3 fois dans ta vie et tu te feras plaisir autrement (sorties, expériences,…).
En achetant moins mais mieux, tu limiteras tes possessions et tu auras mis un pied dans le minimalisme, sans forcément le savoir / le vouloir… 

Avec la slow fashion tout le monde est gagnant 

  • toi : économie d’argent, de temps. Mais aussi la fierté d’agir pour la planète
  • la planète : elle ne subit plus l’impact énorme de la fast fashion
  • les marques responsables qui se bougent pour faire les choses mieux en respectant les humains et la planète

Retiens bien qu’un t-shirt éthique ne coûte pas 5€. 

S’il coûte 5 € c’est qu’il est surement : 

  • de qualité très moyenne (voir mauvaise), et que sa durabilité sera faible
  • fabriqué à l’autre bout du monde dans des conditions de travail déplorables
  • mauvais pour l’environnement à cause de son impact écologique (souvent lié aux matières premières et au transport)

« Nous achetons environ 60 % de plus de vêtements qu’il y a 15 ans, mais ils durent deux fois moins longtemps » (selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie – Ademe).
Nous avons donc une explosion de la consommation de vêtements et une baisse significative de la qualité des produits. Une industrie de la mode et une consommation qui ne vont pas dans le bon sens, la slow fashion inversera-t’elle la tendance ?

N’oublions pas en tout cas que nous avons tous un super pouvoir : notre porte monnaie ! 

Donnez votre argent aux marques qui respectent vos valeurs et vos principes.