Promenons nous sur la plage, les pieds dans le sable, au bord de l’eau. Le bruit des vagues. Quel bonheur ! Un cadre idyllique, pourtant bien trop souvent entaché par des déchets… Jetés dans la nature, ils finissent dans l’océan, s’installent dans les fonds marins ou s’échouent sur les plages. Pour mieux comprendre le problème, listons les 10 déchets plage que l’on retrouve le plus sur nos cotes !

Top 10 des déchets que l'on retrouve sur nos plages

L’impact des déchets dans les océans et sur les plages : ils nuisent à la vie marine, de nombreux poissons sont victimes des déchets perdus dans les océans. En les ingurgitant, en s’y bloquant, en s’y accrochant… Ces déchets tuent chaque années des millions d’animaux marins. Les déchets impactent évidemment les fonds marins et les plages où lorsqu’ils s’y installent, y restent pour de nombreuses années.

Afin de mieux comprendre les déchets auxquels nous devons faire face, voici un top 10 des déchets plage que l’on retrouve le plus souvent sur nos cotes !

n°10 : les cordes et filets de pêche

Ils représenteraient environ 10% des déchets jettés en mer… «Ils peuvent rester là pendant des centaines d’années et continuer à pêcher», a dénoncé Maria Salomidi, une chercheuse en environnement au Hellenic Center for Marine Research. Les poissons piégés deviennent rapidement des appâts, attirant de plus grands prédateurs qui s’emmêlent à leur tour. «Et ainsi commence un cercle vicieux qui (…) peut tuer n’importe quoi, des petits crustacés tels que les crabes et les homards aux gros poissons, les tortues, les phoques, les dauphins», précise Mme Salomidi.

Durée de vie d’un filet de pêche avant dégradation : jusqu’à 600 ans

dechet plage cordes et filets de peche

n°9 : les emballages de snack et sucrerie

Les emballages de chips, de bonbons, de gâteaux ou autres snack et gourmandises se comptent en nombre dans nos océans. Bien qu’ayant contenu certainement de belles et bonnes choses à grignoter, ce déchet plage n’est pourtant plus très appétissant pour la vie marine. Sans rien demander, ils en sont les premières victimes.

Durée de vie du déchet avant dégradation : 5 ans

ramassage de dechet plage

n°8 : les emballages alimentaire

Même chose que pour les emballages précédents, les emballages alimentaires sont le 8ème déchets les plus retrouvés sur les plages. Ils ont emballé des sandwichs, des crêpes, des pizzas, peu importe… Ils entourent maintenant les animaux marins. “Drôle” de destin…

Durée de vie des emballages alimentaires avant dégradation : au moins 5 ans (dépend de la matière de l’emballage)

plage zero dechet

n°7 : les bouchons de bouteille

Ils sont colorés, souvent rouge, bleu, blanc ou vert. Bien que cet arc en ciel de couleurs peut être joli à vu d’oeil il est en vérité un danger pour les océans et la pollution des plages. Les bouchons de bouteille font partie des 10 déchets de plage les plus retrouvés !

Durée de vie d’un bouchon de bouteille avant dégradation : de 100 à 1000 ans

pollution des plages bouchons de bouteille

n°6 : les morceaux de verre

Et non, il n’y a pas que du plastique dans le top 10 des déchets de plage. Les morceaux de verre également en font partie. Eux aussi nagent entre les poissons, se reposent tranquillement dans les coraux ou dans le sable. Ils ont eux en revanche une durée de vie avant disparition assez bluffante…

Durée de vie des bouts de verre avant dégradation : de 4 à… 5000 ans !

plage polluee morceaux de verre

n°5 : les sacs plastique

Vous les attendiez ? Et ben ils sont au rendez-vous ! On ne peut quand même pas parler de pollution des plages sans parler des sacs plastique… Ils sont un véritable fléau.

Pour la petite anecdotes, des cher­cheurs alle­mands ont étudié des sacs plas­tiques qui se trou­vaient au fond de l’océan depuis plus de 20 ans. Résul­tat : leur compo­si­tion ne semble pas avoir évolué d’un iota et ils ne montrent aucun signe de dégra­da­tion, rappor­tait l’ins­ti­tut de recherche GEOMAR sur son site le 11 juin 2020… (partagé par Ulysse.co)

Durée de vie d’un sac plastique avant dégradation : 450 ans (ou plus ?)

sac plastique plage

n°4 : les fragments de polystyrène

L’invité logique de ce triste classement c’est le polystyrène. Nul besoin de marcher très longtemps pour en croiser sur les plages.

Bonne nouvelle : il suffirait ainsi d’une seule année pour que le polystyrène expansé que nous connaissons tous, ne se décompose.
Mauvaise nouvelle : lors de sa décomposition celui-ci libère du bisphènol A (BPA) et un polymère appelé PS oligomère. Le BPA pose particulièrement problème car il possède une toxicité potentielle à des doses conséquentes. Il peut en effet se comporter comme un perturbateur hormonal affectant le cycle de la reproduction des animaux mais pas seulement, il semble pouvoir aussi générer des anomalies dans le fonctionnement d’organes comme le pancréas ou la thyroïde…

Un de plus à éliminer des déchets plage.

Durée de vie du déchet avant dégradation : de 50 à 80 ans

polystyrene dechets plage

n°3 : les bouteilles de plastiques

Tchin ! Venez trinquer, on a sorti quelques belles bouteilles… en plastique. Il y en a pour tous les gouts. Seul problème (et sans trop nous avancer), les poissons n’apprécient pas tant que ça leur présence dans l’océan.
Et dire qu’on pourrait facilement les éviter… Les bouteilles plastique sont l’objet plastique à usage unique par excellence.

Durée de vie du déchet avant dégradation : de 1 à 2 ans

Chaque année, ce sont plus de neuf milliards de litres d’eau en bouteille qui sont consommés dans l’Hexagone, faisant de la France l’un des cinq pays les plus consommateurs de bouteilles en plastique.
Il serait peut être temps de passer à l’eau du robinet et aux gourdes non ?

pollution bouteilles plastique

n°2 : les fragments de plastique

Youpi, des confettis ! Ces petits bouts colorés sont en fait des mini bouts de plastique. Il peut s’agir de fragments d’objets en plastique ou de microbilles de plastique utilisées dans l’industrie. Une grande partie de ces micro plastique sont ingérés par les poissons et se retrouvent donc dans la chaine alimentaire (et in fine dans nos assiettes)… Bon appétit bien sur !

Ces mini bouts de plastique peuvent demeurer ainsi des centaines d’années, ils ont été détectés dans 88% des échantillons de la surface des océans lors de l’expédition Malaspina en 2010, expliquait Andrés Cózar, un scientifique du Centre supérieur de la recherche scientifique (CSIC) de l’université de Cadiz en Espagne.

Durée de vie des micro plastiques avant dégradation : de 100 à 1000 ans

top des dechets plastique

n°1 : les mégots de cigarettes

Le grand gagnant de ce classement est… le mégot de cigarette ! C’est le déchet de plage par excellence… Il est pourtant très nocif pour l’environnement. Un mégot pollue 500 litres d’eau. C’est colossal, mais pas étonnant lorsqu’on sait que les cigarettes contiennent plus de 165 produits chimiques…

Durée de vie d’un mégot de cigarette avant dégradation : de 1 à 2 ans
Durée de vie d’un filtre de cigarette avant dégradation : de 1 à 5 ans

dechet plage pollution

Les 10 déchets plage que l'on retrouve le plus :

dechets sur les plages

Les chiffres de cet article sont issus du rapport général de l’association Surfrider Foundation réalisé lors de leurs opérations de ramassage de déchets sur les plages “Inititatives Océanes

Nous sommes convaincus qu’on a tous un rôle à jouer pour protéger nos océans. Pour que chacun puisse agir à son échelle, on a lancé la “no plastic letter“. Une newsletter bienveillante qui te propose de partir en combat contre le plastique en te donnant des conseils et astuces, des bonnes pratiques. Mais aussi en te faisant découvrir des personnes et projets engagés.

Rejoins l’aventure et tentons de faire chaque jour un effort pour nos océans !